Budget : La règle 50%-30%-20% et calcul de l’épargne

épargne

Gestion budgétaire familiale

Si vous aussi vous voulez partir sur des bonnes bases financières, il faut tout d’abord faire le point sur vos dépenses et essayer d’établir votre budget familial. Pour cela j’ai écrit plusieurs articles sur le sujet, n’hésitez pas à y aller faire un tour :

N’hésitez pas à liker ma page facebook pour être averti à chaque publication sur ce type de sujet.

Budget : La règle 50%-30%-20%

Si vous avez déjà commencé à établir votre budget (ici pour revoir les explications), il est maintenant temps de l’analyser pour voir s’il est bien équilibré.  Analyser et équilibrer un budget permet de faire baisser certaines dépenses pour :

  • Augmenter sa capacité d’épargne
  • Augmenter la part de son budget pour ce qui nous fait vraiment plaisir (les voyages, les loisirs…)

La théorie

Cette méthode vient du livre “All Your Worth : The Ultimate Lifetime Money Plan”. Elle doit pouvoir s’adapter à tous les types de revenus. Une fois ce principe assimilé chacun est libre d’ajuster ces pourcentages, mais je pense que pour les faibles revenus, c’est quasiment impossible de tenir cette règle.

La règle

  • 50% des revenus doivent payer les dépenses que l’on a mis précédemment dans la catégorie « dépenses fixes » ainsi que celles dans « dépenses courantes » qui sont inéluctables comme les courses par exemple.
  • 30% des revenus doivent être épargnés. Ils serviront aux différents projets comme partir en vacances, acheter une voiture, une maison…
  • 20% des revenus sont pour les plaisirs et loisirs personnels, des vêtements, des meubles, une nouvelle coupe de cheveux…
Répartition des dépenses

Répartition des dépenses

conseilSo6-7: Alors pour vous rassurer nous sommes très loin de ce ratio pour l’année 2016. Nous sommes plus à 60%-7%-33%. Pour ce qui est des dépenses liés à un remboursement de crédit immobilier, je ne sais pas trop comment les prendre en compte. Je n’ai pas trouvé de réponse sur internet, alors j’ai supposé que l’on épargne que la moitié du Capital remboursé (échéance-les intérêts payés). Je me dis que cela permettra de combler les futures fluctuations de l’immobilier. Avec l’achat de la maison, même si on perd en divers frais, comme le notaire ou les intérêts, tous les mois on a un peu d’argent mis automatiquement dans notre patrimoine. Nous avons acheté notre bien sans optique de revente à court terme. Mais savoir que tous les mois la maison nous appartient un tout petit peu plus, mets du baume au cœur.
Si je pars de cette hypothèse alors nous avons le ratio 45%-15%-40%.

Comme vous pouvez le voir, cette « recette » n’est pas magique, mais elle peut vous donner des pistes pour essayer de mieux équilibrer votre budget.

Dans tous les cas, on voit qu’il faut consacrer une part importante de son budget à l’épargne. Cela permet de mettre de l’argent de côté pour des projets qui nous tiennent à cœur, ou pour d’éventuels coups durs.

Épargne de secours

Il faudrait avoir une épargne pour les moments difficiles qu’on ne peut pas prévoir à l’avance. Cette épargne est souvent appelé l’épargne de secours. Idéalement il faudrait qu’elle corresponde à 2-3 mois de salaire.

Il faut vous poser les questions suivantes :

  • Où en êtes-vous pour votre épargne ?
  • Est-ce que vous avez un premier fond d’urgence d’au moins 500€,
  • Est-ce que vous atteignait les 2-3 mois de salaires recommandé?
conseilSo6-7: Nous ne sommes pas à 2-3 mois de salaires, nous avons assez pour palier aux premières urgences, mais nous nous ne pouvons pas encore changer le chauffe-eau qui risque de lâcher un de ces jours.En cas de coup dur nous prendrons de l’argent prévu pour d’hypothétiques vacances futures, ou pour les travaux de la maison qui ne sont pas urgents). Pour augmenter progressivement cette épargne d’urgence, on se force à mettre une petite somme par mois, toujours identique, mais cela permet de la faire monter doucement.

Même si vous pensez qu’en ce moment c’est difficile, il faut arriver à se motiver d’épargner pour les fins de mois plus difficiles, à ce moment-là vous pourrez vous permettre de piocher dans cette réserve.

Épargne pour les projets

Investissement pour le futur, apport pour l’achat d’un appartement ou maison, projet de voyage, achats de voiture…

Comme je le disais précédemment,  je pense qu’il est difficile d’arriver à l’objectif les 50% de frais fixes et des 20% en épargne quand on est au RSA. Il faut essayer de garder cet objectif pour le futur mais en attendant, il vaut mieux changer le ratio, en essayant tout de même de mettre très peu d’argent de côté.

conseilSo6-7: Si vous voulez épargner un peu plus de façon ludique et en famille, je vous conseille d’essayer l’épargne challenge, je vous explique le principe pour économiser 1378€ sur toute une année ici et dans cet article je vous montre comment j’y suis arrivée l’année dernière avec quelques astuces qui peuvent vous servir

La pratique

Dans la pratique, je dirais qu’avant de penser à épargner (catégorie des 30%), à consommer pour ses plaisirs (catégorie des 20%), il vaut mieux payer ses dépenses fixes comme ses factures. Cela permet d’éviter d’avoir des dettes. Idéalement il faut payer ses factures à temps, cela évite des frais supplémentaires. Une fois ces factures payées, on pourra ensuite faire des dépenses indispensables comme les courses et l’essence et ensuite les dépenses moins urgentes.

Les crédits à la consommation

Avant de penser à économiser, s’occuper du cas des crédits à la consommation s’il y en a.

Il faut dans un premier temps cesser d’utiliser des cartes de crédit.

Il faut ne jamais les utiliser, à part peut-être pour les urgences. Mais si y avoir recours sert juste à s’acheter un petit cadeau ou se faire plaisir, il ne faut surtout pas. Ça serait vivre au-dessus de ses moyens.

Pour moi, l’utilisation d’un crédit doit servir seulement pour s’acheter un appartement, une maison ou une voiture. Si l’on n’a pas les moyens, il faut reporter les achats ou même l’annuler.

En cas de difficultés financières, préférez restreindre, voire supprimer certaines dépenses, ou alors changer vos habitudes de consommations, en dépensant moins pour des produits quasiment équivalents. N’hésitez pas à aller chez des hard discounteurs et a profiter des promotions et soldes ou alors acheter sur internet grâce à des comparateurs de prix. Vous pouvez aussi selon le cas acheter d’occasion. On trouve de très belles choses, parfois à peine utilisées et beaucoup moins cheres que leur équivalent en neuf. J’espère y revenir plus tard mais il vaut mieux acheter « moins mais mieux ».

Lorsque vous arriverez à arrêter les crédits de consommation, il faudra commencer à rembourser les cartes de crédit. Elles ont un taux montre, il serait malvenu de ne pas commencer par là.

Calculer le montant de son épargne

Pour connaitre le montant idéal à épargner chaque mois, on peut aussi lister des projets réalistes que l’on veut réaliser. Il est préférable de noter toutes ses envies sur du papier, cela est plus facile pour ensuite faire le tri. Il faut essayer de mettre des objectifs le plus possible précis, car cela aide à en déterminer le futur budget, et la date à laquelle ont prévoit de les réaliser.

Prévoir 3 types d’objectifs :

  • des objectifs à long terme (échéance supérieure à 5 ans environ). On peut y retrouver par exemple acheter une maison.
  • des objectifs à moyen terme (échéance entre 1 an et 5 ans). Par exemple le changement de la voiture, ou des travaux important prévus dans la maison
  • des objectifs à court terme, comme des vacances à l’étranger.

Une fois la liste des objectifs défini : faite l’opération suivante :

budget à allouer / nombre de mois restants

La somme obtenu est le montant qu’il vous faudrait économiser chaque mois pour y arriver.

conseilSo6-7: Si vous êtes comme nous, vous risquez d’avoir beaucoup trop de projet. Le budget nécessaire à épargner est beaucoup trop important, nous mettons le plus possible d’argent de côté. J’essaie tous les mois de nous fixer un objectif d’épargne en fonction des dépenses prévues dans le mois. On attribue ensuite cette somme à un ou plusieurs de nos projets pour nous motiver.

 

conseilAstuce: Pour nous aider à visualiser nos projets et leur avancement en termes d’épargne nous avons utilisé l’option « mes projets » du site « gerermescomptes ». Je trouve le système de remplissage des ‘cochons’ très ludique. J’ai depuis définitivement quitté mon fichier Excel. J’avais écrit en mars dernier un article précédent sur ce site.

Nos projets depuis le site "gérer mes comptes"

conseilAstuce: il ne faut surtout pas garder son épargne sur son compte courant. il faut le mettre sur un compte à part pour ne pas dépenser trop facilement cet argent. Pour ce faire, faite un virement (de préférence automatique) en début du mois. Car plus vous verrez de l’argent sur votre compte, plus vous aurez envie de le dépenser.

Une fois le montant de votre épargne défini, nous pouvons calculer le montant que l’on peut allouer à nos loisirs et envies.

Pour cela il faut calculer :

Revenus – Dépenses Fixe – Épargne.

Il vous restera la somme à dépenser durant le mois.

Ce que je fais, c’est que je la divise en 5 et cela donne mon budget pour une semaine (oui, je sais un mois fait moins que 5 semaines généralement, mais cela me laisse un petit bonus pour mettre un peu plus de coté à la fin).

Depuis le début de l’année, on note aussi quotidiennement toutes nos dépenses même les plus petites durant la semaine pour voir où l’on en est. Je le fais sur la liste des choses à faire pendant la semaine.

 


Pour aller plus loin

Si vous aussi vous voulez partir sur des bonnes bases financières, il faut tout d’abord faire le point sur vos dépenses et essayer d’établir votre budget familial. Pour cela j’avais écrit plusieurs articles sur le sujet l’année dernière :

N’hésitez pas à liker ma page facebook pour être averti à chaque publication sur ce type de sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *