Et si on se mettait à composter?

A la maison je dirais qu’on ne sort pas souvent la poubelle (hors déchet vert et recyclage) par rapport aux voisins. Déjà première explication possible, nous ne sommes que 2 et nous n’avons pas d’enfants donc pas de couche et tout le tralala (je ne rentre pas dans le débat couche lavable). Nous ne sommes pas du tout Zéro Déchet (on utilise encore des cotons-tiges et des produits jetables) mais on fait attention à ce que l’on achète.

Mais depuis plus d’un an maintenant on s’est lancé dans le compostage… et nous avons encore plus réduit nos déchets non valorisables. Avant de s’y mettre on avait peur que cela soit contraignant ou odorant.

En plus de 15 mois aucune odeur à déclarer, et c’est une routine assez rapide à mettre en place et qui ne prends vraiment pas beaucoup de temps. J’ai même réussi à motiver mon petit frère, lui qui y a un an n’avait pas du tout envie de jardiner (et de composter)…  Comme quoi tout est possible.

Pour en savoir plus sur le compostage, c’est juste en dessous 🙂

Le compostage

Le compostage est une décomposition naturelle des matières organiques qui s’opère grâce à un processus biologique. Il s’agit du même procédé que la formation d’humus dans les sous-bois. Cette transformation se fait en présence d’oxygène, d’eau et de milliers d’organismes décomposeurs (bactéries, champignons, vers, cloportes…) permettant d’obtenir un produit riche et fertilisant appelé le compost.

Composter peut permettre de réduire de 30% les ordures ménagères (soit environ 45kg/habitant/an), ce qui veut dire moins de poubelles, moins de transport pour ces déchets (vu que l’on composte chez soi) et grâce à tout ce compost on peut fertiliser gratuitement le jardin et les plantes. Cela peut éviter d’acheter du terreau et des produits pas très sains pour la planète. Quoi de mieux que de valoriser ses déchets

A quoi sert le compost

  • Le compost est un excellent amendement pour le sol.
  • Il favorise la croissance des plantes, rosiers, arbres et arbustes.
  • Sa composition permet d’améliorer la qualité du sol et d’apporter les éléments nutritifs dont les végétaux ont besoin pour se développer.

Composteur(s)

On peut acheter un composteur dans quasiment toutes les enseignes de jardinerie ou de travaux, mais c’est assez cher, on peut aussi regarder du côté de la communauté de commune. Par exemple Toulouse Métropole(http://www.toulouse-metropole.fr/missions/dechets/compostage) propose des composteurs à partir de 15€. Il y a même une mini formation lors de sa récupération. C’est ce que nous avons fait et nous sommes ravis du composteur, et pour ce prix-là, cela vaut vraiment le coup.

conseilSo6-7: Idéalement il faudrait avoir 2 composteurs. Le premier pour commencer le compost et le deuxième pour stocker les feuilles sèches à l’automne (qui comporte du carbone), car généralement pendant l’année on met plus d’azote avec les déchets de notre cuisine et on manque d’azote. On peut aussi stocker ces feuilles dans des poubelles.

Que peut-on mettre dans le composteur ?

Issus de la cuisine

  • Épluchures de fruits et légumes (idéalement lavés car il y aura moins de produits chimiques)
  • Marc de café
  • Quelques coquilles d’œufs, concassées pour faciliter leur décomposition
  • Fleurs fanées
  • Sachets de thé, d’infusion et tisane
  • Un peu de cendre de bois (potasse)
  • On peut y mettre du carton, mais il faut qu’il n’y ait pas de colorant dessus (seulement du carton pur) et il ne doit pas être épais.

Apport des différents déchets

A éviter

  • Pas d’agrumes (oranges & citrons)
  • Éviter la viande et le poisson (problème de rat et d’odeur).

Rapport Carbone / Azote

Le carbone est une source d’énergie et l’azote est indispensable à la multiplication et à la construction des cellules. Les micro-organismes utilisent beaucoup plus de carbone que d’azote, c’est pour cela que le rapport idéal est 2 fois plus de Carbone que d’Azote.

Les principes de réussite

  • Les déchets doivent être en contact avec la terre
  • L’air doit circuler
  • L’humidité doit être suffisante
  • Il faut protéger le compost de la pluie.
  • Bon rapport de Carbone par rapport à l’Azote.
  • Montée en température (pour cela il doit y avoir au moins 1m3 de compost
  • Quantité suffisante de matières
conseilSo6-7: Si le compost est sec, ne pas hésiter à l’arroser.

 

Initialisation du compost

Il n’est absolument pas nécessaire d’acheter un activateur de compost, on peut très bien démarrer un compost sans aucun achat particulier.

Tout d’abord,  poser le composteur directement sur la terre.  Gratter ensuite le sol pour l’aérer et commencer par une couche de carton fin. La première couche doit être azoté (voir le tableau des différents type d’apport plus bas. Il faut bien l’étaler. Puis on intervertit les couches jusqu’en haut en veillant à bien respecter l’apport Azote/Carbone.

L’épaisseur maximale d’une couche d’Azote est de 10 cm

conseilSo6-7: Le volume du composteur va réduire. Par exemple nous avons attaqué notre premier composteur depuis 15 mois, nous mettons principalement tous nos déchets de légumes et une grande partie de la tonte du jardin et nous ne l’avons toujours pas rempli jusqu’en haut. Une fois que le mélange à réduit de moitié, il faut le brasser.

Lorsque le compost est prêt on le tamise. Tout ce qui reste dans le tamis doit être remis le deuxième composteur. Il s’agit de ce qui est le moins composté.

 

Age et utilisation du compost

On peut produire 3 types de compost

  • Le  jeune que l’on obtient au bout de 8 mois, idéal à utiliser pour les plantes gourmandes. Les légumes d’été par exemple.
  • Le mur que l’on obtient au bout de 12 mois à utiliser pour la salade, les épinards, et la fertilisation de fond du potager
  • Le vieux que l’on obtient au bout de 24 mois à utiliser pour les semis, il est plus riche en matière fertilisante mais très léger.
conseilSo6-7: Les tomates et les courges ont besoin de beaucoup d’azote.

 

Pour en savoir plus, Toulouse métropole à créer un guide du compostage très complet. N’hésitez pas à le consulter.

 

conseilSo6-7 : Pour être tenu informé de la publication des prochains articles rejoignez ma page Facebook et pour découvrir encore plus mon univers n’hésitez pas à vous abonner à mon compte Instagram !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.